Les démarches à suivre pour entretenir sa VMC

Vous souhaitez renforcer le confort de votre habitation ? On vous recommande de combiner son isolation avec la mise en place d’une bonne ventilation. Ce système vous permet d’assainir l’air qui circule dans votre maison. Une VMC ou une Ventilation Mécanique Contrôlée sert à évacuer les particules polluantes vers l’extérieur de votre maison. Du fait de son importance, il est indispensable de penser à l’entretien de votre système de ventilation. On vous montre ici toutes les démarches à suivre pour la réalisation de cette opération.

Les points forts de cet entretien

Il est important de prendre soin de votre VMC. C’est une étape à ne pas négliger surtout pour votre sécurité. Sachez que l’accumulation des poussières au sein de votre appareil peut entraîner une surchauffe du moteur. Et cela risque de provoquer un incendie. L’entretien de votre VMC vous permet également de profiter de la durée de vie de votre équipement. Une VMC bien entretenue promet une performance exceptionnelle.

Un manque d’entretien peut être également néfaste pour votre santé. Les poussières et les saletés accumulées dans votre appareil peuvent nuire à sa performance. Cela peut accentuer l’apparition de l’humidité et des moisissures.

Quand faut-il nettoyer votre VMC ?

On vous conseille de réaliser l’entretien ou le nettoyage de votre VMC à la fin de l’hiver. En effet, pendant cette période vous aériez moins votre maison, ainsi, votre appareil fonctionne énormément. Vous pouvez également réaliser cette opération durant le printemps. Il est aussi conseillé de réaliser un dépoussiérage chaque trimestre.

Comment entretenir votre VMC ?

Il est tout à fait facile de réaliser cette opération. Pour cela, on vous conseille de commencer par le nettoyage régulier. Commencez donc par couper votre courant. Une fois que c’est fait, démontez les bouches d’aération et trempez-les dans de l’eau chaude. Pour les nettoyer profondément, on vous recommande de diluer l’eau dans un dégraissant. Enlevez ensuite tous les résidus à l’aide d’un chiffon humide. Si les bouches d’aération de votre appareil sont hygroréglables, on vous recommande de ne pas les mouiller.

Pensez également à nettoyer le ventilateur et les filtres de votre VMC. Dépoussiérez également l‘intérieur des gaines. Une fois que tous les éléments sont secs, on vous recommande de remettre en place tous les accessoires de votre appareil.

Pour les entretiens réguliers, on vous recommande de penser aux bouches d’aération. Ce sont des accessoires qui ont besoin d’un peu plus d’attention. Dépoussiérez-les de temps en temps. Il vous suffit de les frotter à l’aide d’un chiffon mouillé.

Pour le bon fonctionnement de votre VMC, vous devez également penser à remplacer les pièces de votre appareil. Cela est dans le but de renforcer la performance de votre système de ventilation.

Demander l’aide d’un professionnel

On vous propose de faire appel à un professionnel pour entretenir votre VMC. Vous devez réaliser cette démarche tous les 3 ans environ. La réalisation de cette opération demande une certaine expertise. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous conseille de confier sa réalisation à un professionnel.